Blog FR

     
recherche-de-stage-et-marketing.png

Comment une approche marketing peut améliorer la recherche d'un stage

Posted by Isabelle Chevret on 31 mai 2018

Avec le développement des formations en alternance, les étudiants sont investis de plus en plus tôt dans la recherche d’un employeur potentiel. Nous avons vu dans un précédent article « comment une stratégie de contenu peut améliorer une marque employeur ».

Aujourd’hui nous allons expliquer comment une démarche marketing peut de la même manière permettre aux candidats d’obtenir ce qu’ils recherchent.

Que ce soit par le biais d’une candidature spontanée ou en réponse à une offre de stage, voici donc quelques règles marketing pour être aussi pertinent qu’efficace dans sa recherche d’emploi.

Règle #1 – Cibler les entreprises les plus adaptées à son projet

Toutes les entreprises ne correspondent pas à votre projet : plutôt que d’envoyer toutes sortes de messages emails à des listes d’entreprises publiées ici ou là, commencez par identifier celles qui seront les plus réceptives à votre proposition.

La première chose à savoir quand on recherche un poste, c’est que la plupart des organisations sélectionnent d’abord les candidats qui correspondent le mieux au profil recherché. C’est-à-dire le plus souvent :

  • Ceux qui connaissent le secteur d’activité de l’entreprise ou s’en sont approchés
  • Ceux qui ont déjà une expérience dans un poste similaire
  • Ceux qui ont une formation et/ou des compétences qui correspondent au poste proposé...

Cela signifie de réfléchir en amont à son projet professionnel et de lister les caractéristiques des employeurs les plus proches de ce projet :

  • En termes de secteur d’activité (par exemple B2B versus B2C pour le marketing) : si c’est le secteur du luxe et de la mode qui vous motive en priorité, autant commencer par cibler précisément ce secteur d’activité. Vous serez d’autant plus convaincant en entretien ensuite.
  • En termes de marché (international, national ou local) : si vous ne parlez pas anglais il sera difficile de trouver une place dans une entreprise tournée vers l’international.
  • En termes de taille (nombre d’employés ou volume de chiffres d’affaires) : à quoi sert d’envoyer une demande d’assistant comptable en alternance à une entreprise qui n’emploie aucun salarié ?

Règle #2 : Sélectionner les offres qui correspondent à son profil (ou à son projet)

Autre application de la règle numéro 1, il est inutile voire contreproductif de répondre à toutes les annonces qui sont proposées dans votre domaine d’activité.

Tous les postes ne correspondent pas à votre profil et en particulier toutes les offres de stage ne sont pas nécessairement pour vous. Il faut donc avoir en tête quelques critères de sélection – cela ne veut pas dire que tous vont vous conduire à exclure une réponse. Mais si aucun de ces critères ne correspond à votre recherche, inutile d’envoyer une proposition. Le refus est toujours source de démotivation, alors autant sélectionner celles pour lesquelles vous avez une vraie chance d’être choisi (e).

Parmi les critères de sélection / points d’attention pour qualifier les offres de stage :

  • La durée du stage proposée. Si l’offre concerne un apprenti en alternance pendant 18 à 24 mois, et que vous cherchez un stage de fin d’études de 6 à 8 mois.
  • Le profil recherché : si le poste concerne un chargé de mission marketing et que vous voulez être un simple assistant, est-ce vraiment ce qui vous intéresse ?
  • Les compétences utiles à ce poste : lister les qualités requises et les connaissances indispensables, et identifier celles qui correspondent autant à votre parcours qu’à la direction que vous voulez prendre demain. Si vous parlez 4 langues étrangères, et que vous vous destinez à une carrière internationale, est-il utile de postuler pour une mission locale dans une entreprise publique ?

Règle #3 : Personnaliser son message (adopter la perspective de sa cible)

Qu’il s’agisse d’une lettre de motivation traditionnelle ou d’un simple message email accompagnant sa demande, prendre le temps de rédiger un message qui répond précisément au contexte est essentiel.

D’abord cet effort initial est un indicateur de votre motivation : autant que le soin que vous apportez à l’orthographe et la présentation de votre courriel, ces quelques lignes d’accompagnement apporteront des informations essentielles pour le recruteur.

A l’heure des copier-coller, on sait combien il est facile d’envoyer à la chaine des messages standardisés. Personnaliser votre message est une manière de retenir l’attention du destinataire en valorisant votre expérience et votre intérêt pour le poste et en apportant les réponses aux questions qu'il se pose devant tout candidat.

Quelques conseils :

  • Ne pas se limiter à 3 lignes d’introduction qui ne disent rien de vous et ne font que renvoyer à votre CV, et éviter les lettres génériques recopiées : cela se voit !
  • Ecrire dans la langue la plus pertinente pour son interlocuteur et pour le poste considéré : s’il s’agit d’un poste à l’international, écrire en anglais a du sens, beaucoup moins si c’est une entreprise française qui vous recrute pour le marché local.
  • Eviter la redondance ; il est inutile de décrire son parcours tel qu’il est déjà détaillé dans le CV. Sauf pour en faire ressortir une caractéristique en relation directe avec le poste proposé.
  • Expliquer vos motivations ou ce qui retient votre attention dans l'offre de stage – dire en particulier en quoi votre expérience passée ou votre projet d’avenir répond aux attentes de votre interlocuteur ; ne pas hésiter à donner des précisions quant aux décalages éventuels par rapport aux critères listés précédemment (par exemple vis-à-vis de la durée, de vos compétences ou de votre expérience) tant qu'elles sont honnêtes et légitimes.
  • Savoir se mettre en valeur sans être prétentieux – éviter les formules trop affirmatives, comme (exemples réels): « je suis à même de satisfaire à toutes les exigences de vos missions » (vraiment ?!) « je suis la personne qu’il vous faut » (bien sûr !)

Règle #4 : Donner du sens à son parcours

Enfin, le CV est là pour expliciter et donner à comprendre qui vous êtes et ce que vous avez fait, comme la direction que vous voulez prendre.

Avant de passer beaucoup de temps à la forme « originale » de son CV, il importe à réfléchir à son contenu – et vérifier qu’il fournit les réponses aux questions que votre interlocuteur se pose – dans le contexte qui est le sien. Donc adopter la perspective de son « client » (ici votre employeur potentiel à qui vous souhaitez « vendre votre produit : vous-même ») pour avoir un regard critique sur les éléments de son CV permet de l’adapter également au profil recherché.

Cela ne signifie pas de déformer la réalité de votre expérience, mais plutôt de porter l’attention de son destinataire vers les éléments clés de votre parcours qui ont du sens par rapport à votre recherche :

  • Préciser le titre / la fonction / le stage que vous recherchez précisément aujourd’hui : c'est une manière de vous positionner clairement - ne laissez pas votre interlocuteur rechercher ce que vous recherchez.
  • Donner quelques clés de lecture de vos précédents employeurs/expériences professionnelles. Si vous avez fait un stage dans une grande entreprise que tout le monde connait, cela sera inutile. Mais dans tous les autres cas, préciser le domaine d’activité de l’entreprise par exemple aidera à comprendre dans quel environnement vous avez travaillé.
  • Faire apparaitre et valoriser tous les éléments positifs de votre parcours pour le poste proposé.
  • Rester cohérent par rapport à la lettre de motivation (par exemple, si vous mentionnez une expérience dans votre message d’accompagnement et qu’elle ne figure pas dans votre CV, cela apparaitra comme suspect).

Enfin et comme on l’a souvent dit en matière de stratégie de contenu marketing, honnêteté et simplicité seront importants.

Vous êtes un étudiant en marketing ? vous voulez faire carrière dans le marketing ? Ces conseils sont d’autant plus importants s pour vous : parce qu’un contenu pertinent et bien présenté démontrera que vous avez compris à quoi sert le marketing et comment l’utiliser pour identifier la meilleure cible et communiquer efficacement !

5 étapes pour construire une stratégie de contenu agile et opérationnelle

Sur le même sujet, voir aussi :

31 mai 2018 /Author: Isabelle Chevret /

marketing moderne

marketing moderne

VOUS VOULEZ COMMENTER CET ARTICLE ? REMPLISSEZ LE FORMULAIRE CI-DESSOUS

S'abonner au blog

Les derniers articles